L'historique de la spa de Pontarlier

Dans les années 1986-1987, la SPA fonctionnait grâce à quelques personnes, leurs téléphones et leurs véhicules privés, leur temps libre disponible et sous la tutelle de la S.P.A de Besançon.

Les actions étaient de ce fait très limitées, n'ayant pas de refuge et de bureau. D'autre part, la municipalité de Pontarlier de cette époque était farouchement opposée à l'implantation d'une S.P.A. sur le territoire de la commune, malgré le besoin de ce service d'utilité publique.

chien occupation terrain
occupation terrain

Au mois d'août 1989, une opportunité se présente pour faire fléchir la municipalité, dans l'action de recueillir 9 chiens nordiques abandonnés par leur maître hospitalisé.

L'équipe occupe de force un terrain situé sur la rocade Pompidou, installe les chiens sous bonne garde et prévient les médias.

Cette action durera cinq semaines. Après bien des péripéties, des réunions avec les conseillers municipaux et multiples démarches (dont l'intervention de la fondation Bardot), la municipalité concède à la S.P.A. La jouissance d'un terrain sur le site de la déchetterie.

Les statuts de l'association seront déposés le 30 novembre 1989, son président étant Monsieur Robert BREVART. Un bâtiment de type agricole sera construit fin de l'année 1990, à la faveur du lègue de Mademoiselle SULLY. Cette construction sera améliorée au fil des années, à laquelle s'ajoutera un petit chalet à usage de bureau.

Monsieur BREVART quittera ses fonctions à la direction de la S.P.A. en août 1997, et Monsieur Florian FERRAROLI lui succède. Un nouveau conseil d'administration est formé ainsi que l'équipe dirigeante. L'association se libère de la tutelle de la S.P.A. de Besançon.

bureau spa
occupation terrain

Au mois d'août 1989, une opportunité se présente pour faire fléchir la municipalité, dans l'action de recueillir 9 chiens nordiques abandonnés par leur maître hospitalisé.

L'équipe occupe de force un terrain situé sur la rocade Pompidou, installe les chiens sous bonne garde et prévient les médias.

Cette action durera cinq semaines. Après bien des péripéties, des réunions avec les conseillers municipaux et multiples démarches (dont l'intervention de la fondation Bardot), la municipalité concède à la S.P.A. La jouissance d'un terrain sur le site de la déchetterie.